[VOLUME 1]


j’ai dans ma garde-robe des vêtements de proches depuis longtemps disparus et les seuls que j’achète depuis des années sont de dinosaures inconnus aux puces à côté de chez moi – les tissus les couleurs les motifs et les coupes d’antan qu’on peut porter directement sur sa peau de dinosaure c’est quand même autrement mieux que la nostalgie ou les photographies – de quoi sont inquiètes les infatigables victimes de la mode ça m’échappe c’est tellement reposant de sentir que son corps enfin se calme à l’intérieur d’oripeaux déclassés

je voulais pas dire ça je voulais parler du cd de NON – puis j’ai pensé aux dinosaures – puis j’ai pensé à Jean-Luc Godard – puis au superbe argumentaire de vente que j’avais écrit pour le cd : ‘du son de NON en 2010 : lectures / improvisations & montages : 8 plages : 20 minutes : les cd sont les mêmes : les boîtiers sont tous différents : NON peut les faire sur mesure et sur commande’ – les cd qui restent commencent à se dinosaurer – mais capitalisation et braderie généralisées ne les auront pas – ces 8 petites plages d’un temps pourtant peu reculé où la lenteur était cultivée – au lieu de les laisser prendre de la poussière ou de la valeur NON les met aux puces avec bonheur : les donne à qui les veut

cd-NON-1cd-NON-2-verso

la petite plage numéro 7
chez NON